Chroniques de bibliothécaires

187 billets

35 abonnés

Billet

blog-post-featured-image

Bizarre, vous avez dit bizarre... le roman jubilatoire de la rentrée littéraire

Le rapport chinois est le premier roman de Pierre Darkanian, paru chez Anne Carrière. C'est un roman loufoque et jubilatoire dans lequel on erre dans les coulisses d'un cabinet de conseil entre France et Chine, et où la vacuité et l'absurde sont rois.

Tugdual Laugier se fait embaucher dans un cabinet de conseil dont il ne sait presque rien. Il n’a rien à faire de ses journées (il joue avec sa cravate), ne côtoie pratiquement pas ses collègues (confidentialité oblige) mais est grassement payé. Un jour, cependant, on lui commande un rapport. Notre héros, imbécile heureux, se lance alors dans la rédaction d’un dossier concernant de possibles investissements financiers de la Chine sur le territoire français. A coup de copier-coller depuis des articles Wikipédia et de lourds préjugés, il finit par pondre un rapport aussi épais qu’indigeste. A l’issue d’un dîner d’affaires dans un restaurant, le fameux rapport est oublié sur un coin de table. Ce dernier arrive dans les mains d’une policière qui, après sa lecture, va soupçonner le cabinet de blanchir de l'argent sale et mener son enquête tambour battant.


Satire du monde du travail, des travers financiers du capitalisme et de la justice, ce premier roman ponctué de références poétiques apporte une légèreté bienvenue en cet automne.

Lien vers la notice du catalogue
Lien vers le site de l'éditeur
Lien vers un entretien avec l'auteur

Écrit par Marie-Cécile P.

Description du blog

Des films, des livres, de la musique et du web recommandés par les bibliothécaires