Chroniques de bibliothécaires

194 billets

35 abonnés

Billet

blog-post-featured-image

Une BD à dévorer .... avec les yeux!

Une bande dessinée de Diego Agrimbau et Juan Manuel Tumburus publiée aux éditions Dargaud.

Trois enfants ( Maurice, Ofelia et Otto), un orphelinat abandonné quelque part entre la Russie et la Pologne pendant la première guerre mondiale. Comment survivre dans ces conditions?
Pour Maurice, enfant tyrannique et devenu chef du groupe, la solution est simple: attirer, tuer et manger les soldats blessés en quête d'un abri.
Alors qu'Otto ne supporte plus cette vie, il découvre de magnifiques poupées de style victorien dans une pièce de l'orphelinat. Par désespoir il leur demande de l'aide pour les sauver sa soeur Ofelia et lui de cette horrible vie . Elles acceptent mais à une condition : qu'il leur donne des yeux pour combler leurs orbites vides ...

Nous découvrons un conte qui nous horrifie autant qu'il nous hypnotise. Les dessins tout en rondeur cassent le côté dur et effrayant de cette mise en scène des plus glauques.

Tumburus et Agrimbau ont créé une ambiance dérangeante, sanglante mais ont réussi le tour de force de nous pousser à aller jusqu'au bout de l'album.

On ne peut s'empêcher de tourner les pages et malgré tout, de rester émerveillé devant la beauté des planches. 



Les yeux perdus est une bd ovni qui ne plaira pas à tout le monde mais, pour sûr, les amateurs du genre seront comblés. 

La BD se trouve ici

Écrit par Mélodie C.

Description du blog

Des films, des livres, de la musique et du web recommandés par les bibliothécaires