Chroniques de bibliothécaires

203 billets

35 abonnés

Billet

blog-post-featured-image

Menace fantôme

Avec « Hangsaman », initialement paru en 1951, Shirley Jackson, la célèbre autrice de "Maison hantée", met nos pas dans ceux d’une jeune femme à l’imagination fertile qui s’apprête à faire son entrée à l’université.

Comme son père, Natalie se destine au métier d’écrivain. Les histoires qu’elle invente lui permettent d’échapper à l’atmosphère étouffante de son quotidien familial. Lors d’un cocktail, un homme lui effleure le genou. Fait-il bien plus que cela ? L’épisode traumatique est passé sous silence. Isolée dans sa rassurante chambre universitaire, l’étudiante se sent en perpétuel décalage avec ses camarades. Invitée chez son professeur d’anglais, elle rencontre son épouse, une femme à la beauté frappante qui noie son ennui dans l’alcool.

 L’étrangeté est palpable dans ce roman ; elle confine même au malaise. L’homme est au centre du jeu social ; la femme subit. Mme Langdon comme Mme Waite, la mère de l’héroïne, incarnent le destin des jeunes étudiantes, celui d’épouse dévouée. Quelle place reste-t-il pour être soi ? Natalie résiste. Elle joue avec les règles et s’affranchit du réel. Mais, telle une équilibriste à plusieurs mètres du sol, elle joue avec la mort.

Voir le roman dans le catalogue de la bibliothèque

 

Écrit par Audrey P.

Description du blog

Des films, des livres, de la musique et du web recommandés par les bibliothécaires