Mytho - Saison 1

Document vidéo

Elvira Lambert vit avec sa famille dans une banlieue pavillonnaire aux rues paisibles et aux jardins proprets. Entre un mari qui ne la regarde plus, trois enfants dont deux en crise d’adolescence et son boulot dans une agence d’assurances tenue par un patron odieux, Elvira est au bout du rouleau. Elle se sert alors de son rendez-vous chez le radiologue pour une mammographie de contrôle afin d’attirer l’attention des siens…

 

Entre comédie subversive et drame, une série signée Anne Berest et Fabrice Gobert, portée par Marina Hands et Mathieu Demy.

 

La vie domestique
Qui n’a jamais menti (même par omission) pour se faire valoir aux yeux des autres ? Mytho met en scène une version extrême de cette faiblesse humaine pour brosser le portrait d’une femme en quête d’elle-même et développer une réflexion originale sur les liens familiaux. Ce point de départ, certes gonflé, n'a rien d'artificiel. Car c’est tous les mensonges, grands et petits, qu’on met entre soi et les autres, que la série s’emploie à débusquer. Le scénario d’Anne Berest donne à Fabrice Gobert l’occasion de retrouver les banlieues pavillonnaires qu’il avait explorées dans son premier long métrage, Simon Werner a disparu, et dont il scrute les ambiguïtés avec brio.

 

Décors, musique, personnages… : Mytho nous transporte dans un univers romanesque à la croisée des genres, qui interroge notre besoin de fiction. Entourée d’une galerie de personnages attachants et un brin décalés (Patrick, incarné par Mathieu Demy, en tête), Marina Hands montre une nouvelle fois l’étendue de son talent, aussi émouvante en femme dépassée par les événements qu'en héroïne affirmant sa liberté.

 

La série a été recompensée du Prix du public et Prix d'interprétation féminine pour Marina Hands au festival Série Mania 2019

Regarder la vidéo

Consulter en ligne

Chargement des enrichissements...